Montréal

Nouvelles

Tous les jours sont porteurs de nouvelles inattendues

12-12-2022

Tous les jours sont porteurs de nouvelles inattendues, bonnes ou mauvaises n’est-ce pas! La grande question à quand la paix?

par Christian Martin

Au cours des deux dernières années, nous avons été abreuvés par des propagandes de peur pour imposer la vaccination à tous par des vaccins expérimentaux. J’ai recherché un peu partout des publications sur le sujet, aussi bien dans les médias que sur les réseaux sociaux de qualité. J’étais tout particulièrement attentif à certains commentaires de scientifiques et médecins de renom, qui apportaient des critiques sensées.

Suivant mon instinct, je sentais que la version officielle de cette pandémie et toutes les règles édictées sonnaient faux. Mes recherches m’ont amené à utiliser mon esprit analytique pour rédiger de nombreux articles tous très biens sourcés, que vous pouvez encore retrouver dans le Carrefour des opinions :

https://www.lecarrefourdesopinions.ca/

J’ai tenté d’apporter une modeste contribution à la recherche de la Vérité, peut-être me direz-vous sans succès. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Il fallait d’une part confronter l’illogisme et l’incohérence des mesures imposées en regardant en face le réel. D’autre part, il fallait éviter les pièges des diversions fallacieuses. La diversion est une stratégie utilisée afin de détourner l’attention du public vers des sujets de peu d’importance par des scoops et d’éviter d’affronter les vrais problèmes. Souvent il suffisait tout simplement d’utiliser le « gros bon sens » pour comprendre leurs manœuvres pour noyer le poisson. En fait tout se jouait en coulisses entre gens de pouvoir. Rien qu’à voir la similitude des mesures dans les pays différents, il était évident que quelqu’un tirait les mêmes ficelles. Comment dans des contextes si différents d’un pays à l’autre tout semblait identique. Les récentes déclarations de M. Fitzgibbon, Ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec appelant les Québécois à la sobriété énergétique en est un exemple flagrant. Il faut dire que M. Fitzgibbon revenait d’Europe et semblait incapable de discerner que les problèmes énergétiques rencontrés par l’Europe n’étaient pas les mêmes au Québec. Comment se fait-il qu’en 2019, M. Legault est allé à New York pour tenter d’obtenir un contrat pour vendre davantage d’électricité aux USA et qu’en 2022 il soit question d’exiger des Québécois de la sobriété énergétique ? Que s’est-il passé en 2 ans pour que la situation ait changé si drastiquement? https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1170762/francois-legault-new-york-hydro-electricite-quebec

En plus de l’échec de M. Legault à décrocher le contrat avec New York, il faut se souvenir que en octobre 2022 l’Ontario a décidé de ne pas renouveler le contrat entre Ontario et Hydro-Québec.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1923171/hydro-quebec-legault-ford-hydroelectricite-queens-park-siere-energie

Monsieur Legault avait déclaré que Hydro-Québec pouvait se passer du contrat avec l’Ontario…. Il est logique de penser qu’avec un contrat non obtenu (USA) et un contrat décliné (Ontario), le Québec dispose de plus d’énergie et non de moins.

Actuellement, un seul homme se dresse contre le Shadow -Banning (bannissement furtif, blocage de l’info), Elon Reeve Musk, un milliardaire sud-africano-canado-américain. Ayant acquis Twitter, Elon Musk maintenant aux commandes, dénonce les manœuvres cachées et dévoile toutes les magouilles effectuées. La Vérité, comme les algues marines, fait surface, même si ignorée par les médias, et nous fait entrevoir des enquêtes, des dénonciations et espérons-le des condamnations.

Les révélations, qu’elles soient au sujet du Laptop de Hunter Biden et de ses conséquences ou à propos de la gestion de la pandémie, n’auront-elles pas des effets fâcheux et des retentissements dans le public, par les mises en évidence d’actes ou de propos/ou informations Twittés considérés comme condamnables?

Platon disait : « La cause la plus terrible de sédition n’est pas l’incapacité politique du peuple, mais l’usurpation dont se rendent coupables les gouvernants. Le despotisme résulte de la tendance des « chefs » à usurper la volonté populaire. Ce qui est le plus à craindre est l’oppression du gouvernement, non les dissensions qui naissent de la discussion des lois par le peuple. »

En tout état de cause c’est à suivre.

Soyons tout de même en ces jours des fêtes joyeux autour d’une table familiale et/ou avec des amis.

Dans l’attente de la nouvelle année 2023 et de bonnes nouvelles, surtout celle de la paix dans le monde, Jean-Jacques Rousseau disait «  La paix ne s’oppose pas seulement à la guerre mais aussi à la servitude. Elle n’est donc pas synonyme de tranquillité, et se définit comme « sûreté » à la condition d’inclure « la garantie de la vie et de la liberté de chacun par toute la communauté », je vous souhaite mes meilleurs vœux de santé, bonheur, succès dans vos souhaits et vos entreprises quotidiennes