Montréal

Nouvelles

Rapprochement financier Russo-Chine a-t-il été déjà réalisé?

02-04-2022

Rapprochement financier Russo-Chine a-t-il été déjà réalisé?

Christian Martin, le 31 03 2022

https://www.lecarrefourdesopinions.ca/?p=16568

Extrait : « Réseau Swift : Sanctions financières contre la Russie. (Publié le 18 03 2022)… Swift étant une autoroute à double sens, croyez-vous pouvoir la convertir en un sens unique sans conséquence majeure? En fonction des sanctions établies, Il est évident de penser que la Russie ne puisse plus payer ses importations ou recevoir ses paiements à l’exportation. C’est toutefois un couteau à double tranchant pour l’ensemble des parties en présence. C’est un chaos sans nom! Mais la Russie dans ce contexte conserve l’avantage de pouvoir vendre son pétrole et gaz en Euro , US$ et Renminbi, ce qui l’enrichit, tout en lui procurant une indépendance monétaire (Les devises les plus fortes). Ces politiciens qui prêchent des sanctions financières tous azimuts et qui se vantent sur les ondes de pouvoir mettre la Russie à genoux, sont-ils des inconscients/ insouciants qui risquent de nous embarquer dans une guerre mondiale? A méditer! »

Mise à jour

Je voudrais faire une mise à jour des commentaires ci -dessus. Tout d’abord, par rapport à la monnaie chinoise citée ci-dessus, le renminbi, il est important de dissocier cette dernière au yuan soit : « Le renminbi (RMB) est le nom officiel de la monnaie chinoise qui se traduit par la « monnaie du peuple ». Le yuan est le nom désignant communément la monnaie chinoise comme unité de compte Les économistes parlent donc en général du renminbi, alors qu’un investisseur souhaitant acheter une obligation chinoise la paiera x yuans. » Google

Pour situer à la fois le contexte et les sanctions financières il faudrait aussi faire référence au réseau Swift que j’ai développé bien largement (voir lien ci-dessus) mais aussi lors de la 8ième tribune interactive du 19 Septembre 2012.

Le réseau bancaire Swift interdisant la quasi-totalité des paiements en US$ et en euros des exportations russes a mené Poutine à exiger de se faire payer gaz & pétrole en roubles.

Le marché monétaire en roubles est-il actuellement capable de répondre au volume nécessaire pour effectuer le paiement de ces deux commodités ?

Je me souvenais alors que dans le cadre de ma profession comme banquier du commerce international avoir reçu il y a au moins 20 ans un crédit documentaire en provenance de Chine, en yuan. Immédiatement, j’avais interrogé les cambistes, s’il y avait un marché en yuans. La réponse instantanée fut NON! Cette vieille question à propos du yuan m’a donc conduit à me reposer la même première question au sujet du rouble. Où se trouve le rouble ?

En vérifiant, je cite « Les devises « majeures » qui dominent les marchés et leur dénomination. Elles sont le dollar américain (USD), l’euro (EUR), le yen (JPY), la livre sterling (GBP), le dollar australien (AUD), le dollar canadien (CAD) et le franc suisse (CHF). » (Google). Il semble que le rouble et le yuan n’y sont toujours pas cités! Le rouble n’existe pas actuellement au sein du marché monétaire.

Les marchés parallèles peuvent-ils entrainer un boycott des sanctions établies par les USA

Dans cette vidéo, Charles Gave, essayiste, financier et entrepreneur français répond à la question du marché du rouble qui lui a été posée. Sa réponse fut catégorique « Il n’y a pas de roubles » Il m’a conforté dans mon raisonnement.

Effectivement la question en fonction du marché monétaire et de l’importance en valeur du pétrole et gaz exportés par la Russie me dirigeaient inexorablement vers le Qui (l’acheteur des Roubles) et le Comment(l’intermédiaire) pour la réalisation transactionnelle.

Hypothétiquement, il est possible grâce au rapprochement russo-chinois qu’ils aient déjà envisagé de créer un marché double parallèle yuan VS rouble (import vs export), tout en tenant compte que la Chine détient un portefeuille colossal en obligations US.

Deux scénarios hypothétiques:

  • La Chine importe de la Russie et paye en roubles, la Russie à son tour importe de la Chine et paye en yuans, se confortant ainsi un portefeuille mutuel dans les deux devises échangées par un système de paiement, bons au porteur payables à demande.

  • La Chine, compte tenu de son portefeuille en obligations US$, pourrait réaliser un accord bilatéral avec la Russie pour lui acheter directement des bons au porteur en roubles afin de les revendre à l’Allemagne.

Aux dernières nouvelles, « Poutine donne du temps à l’UE qui peut pour l’heure payer en euros. ». L’article indique « et ce pour le mois d’avril ».

Conclusion

https://richardhetu.com/2022/03/01/poutine-a-t-il-berne-la-chine/ Extrait :

« Poutine a conclu une alliance historique avec la Chine sans l’informer qu’il allait lancer une guerre susceptible de changer l’équilibre géopolitique de l’Europe et peut-être entraîner la planète dans un conflit mondial. L’autre question est de savoir quels seront les impacts de l’agression russe en Ukraine sur les relations entre la Russie et la Chine

Les sanctions financières établies par les USA, pourraient-elles mener à un marché parallèle? Augmentation vertigineuse des prix tous azimuts et une compétition acharnée pour l’obtention de produits de première nécessité.

Je réitère ma conclusion contenue dans mon article Réseau Swift cité en haut de page :

« Ces politiciens qui prêchent des sanctions financières tous azimuts et qui se vantent sur les ondes de pouvoir mettre la Russie à genoux, sont-ils des inconscients/ insouciants qui risquent de nous embarquer dans une guerre mondiale ? A méditer. »