Montréal

Nouvelles

Anniversaire de naissance de Chopin (première partie)

23-02-2010

La semaine anniversaire de la naissance de Frédéric Chopin

Première partie

Par  Malgorzata Kubala  
correspondance de Varsovie


Cette année 2010 sera une année particulière pour la culture des musiques du monde. Depuis la fin de février, on fête le 200◦ anniversaire de l’un des plus grands compositeurs, Frédéric Chopin.

 

Né et élevé en Pologne, il quitte ce pays pour toujours à l’âge de 20 ans. Son destin tragique a été, dans une certaine mesure, le reflet de celui de son pays. La nostalgie qui résulte de son exil et de son éternelle errance crée  chez lui un langage musical propre à décrire son état d’âme.


Frédéric Chopin est né le 22 Février 1810 à Zelazowa Wola dans une petite propriété appartenant à la famille du comte Skarbek. Elle est située à environ 50 kilomètres à l’ouest de la capitale polonaise, Varsovie. Cette date figure sur le certificat de naissance émis pour le baptême de Chopin dans l’église paroissiale de Saint Rocha au Brochowo.

Le certificat se lit comme suit :



«Le père Nicolas Chopin, 40 ans, résidant du village Zelazowa Wola, nous a donné un enfant mâle qui est né chez lui le 22 Février 1810.. Déclarant qu’il est né de lui et Justyna Krzyżanowski, son souhait est de lui donner deux noms : Frédéric, FrançoisPhoto: église Brochów

Le compositeur lui-même a donné plus tard sa date  anniversaire comme étant le 1er Mars.

Par conséquent, les célébrations d’anniversaire en Pologne, sont destinées à faire office de  «Semaine naissance« , soit le 22 Février – 1 Mars 2010.

Le père de Frédéric, Nicolas Chopin, venait du petit village de Marainville dans le nord-est de la France. Il est arrivé en Pologne en1787 où il s’est vite assimilé. Il a même pris part à l’insurrection de Kosciuszko. Tekla Justyna Krzyżanowska l’a rencontré chez  Skarbek, où il a servi de tuteur.

Ils se  marient en 1806 ; un an plus tard vient au monde la sœur aînée de Frederic, Louise, plus tard Jedrzejewiczowa.

Frédéric ne vivra que quelques mois à Zelazowa Wola; en effet, en raison de problèmes financiers des propriétaires, la famille de Nicolas Chopin déménage à Varsovie. Nicolas obtient un emploi dans une école secondaire où il entre en fonction le 1er octobre 1810.

En 1812, le manoir de Skarbek à Zelazowa Wola est entièrement détruit par un incendie. Il a été reconstruit  sur la base des anciens croquis dans la décennie 1930, lorsque fut créé le musée  de Chopin.  Le manoir, qui peut être visité aujourd’hui, est une reconstruction, de même  que tous ses équipements. Le mobilier d’origine et des souvenirs ont été perdus pendant la Seconde Guerre mondiale. Recueillis après la guerre, on trouve des meubles, des portraits de famille, un plan et des photos de la vieille Varsovie, des croquis de l’Insurrection de Novembre. De même, un piano- girafe (instrument typique avec un caniche verticale élevée de résonance). Tout cela reflète l’atmosphère de ce lieu à l’époque de Chopin


En arrière  de la maison des maîtres, on plaça en 1969 l’un des plus beaux monuments en bronze de Frédéric Chopin crée par Joseph Gosławski. À l’occasion du Jubilé, le parc et  la maison bâtie et rénovée qu’il entoure ont été conçus avant la guerre par le professeur. Dommage Francis- Polkowski. Le  parc sera dessiné en conformité avec l’intention originale du concepteur. Cela inclut l’aménagement d’un étang utilisé pour  des concerts en plein air. En effet,  tous les dimanches de mai à septembre auront lieu dans le manoir des concerts de Chopin dans lesquels le

s élèves participent, assis sur des bancs sur la terrasse et dans le parc. En outre, les organisateurs de l’année jubilaire ont prévu d’ouvrir un centre touristique, qui se situe dans les environs immédiats de la maison. Il y a des boutiques de souvenirs, des restaurants, et surplombant le tout, une salle de concert moderne – en fait un centre culturel dans un style européen véritable.


Les photos sont une gracieuseté de  Marcin Żegliński