Montréal

Nouvelles

« Lettre ouverte »

22-10-2018


« Lettre ouverte »

 

par Serge H. Moise

Écrire dans cette langue plutôt belle

Qui n’est pas notre langue maternelle

Afin de décrire notre état lamentable

N’est certes pas toujours confortable

II

Pas question d’imaginer des ruses

Ou d’inventer de sottes excuses

Communier en langue étrangère

Crée des difficultés passagères

III

Ceux qui rejettent notre créole

En faisant fi de tout protocole

Et de nos lacunes abécédaires

Nous font perdre nos repères

IV

Et alors diaboliser le vodou

À l’instar des ventres mous

Contribue alors à occulter

Notre véritable identité

V

Jadis véritable fierté de la race

Aujourd’hui victime des rapaces

Notre Haïti belle terre de liberté

Évolue dans une étrange opacité

VI

« Main anpil chay pa lou »

Cela se répète dans nos lakou

Créons une chaîne de solidarité

Pour mettre fin à nos calamités

VII

Nous savons que nos clivages

Causent terriblement de ravages

Et notre famille tellement divisée

Patauge encore dans la médiocrité

VIII

Nous sommes tous responsables

De cette situation plutôt misérable

Il est temps de relever nos manches

En mettant de côté toute revanche

IX

Allons enfants de la patrie

Façonnons une nouvelle vie

Retrouvons nos vrais repères

Tel que l’auraient voulu nos pères

X

Créons le Fonds Haïtien de Solidarité

Pour avoir des emplois bien rémunérés

Et mettre fin à notre affreuse pauvreté

Dans une Haïti vibrant de prospérité