Montréal

Nouvelles

ELEKTRA ET MUTEK DEUX TÉNORS DES ….

25-03-2010

ELEKTRA ET MUTEK DEUX TÉNORS DES ARTS NUMÉRIQUES

GRAND PRIX DU CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL.

Par Yves Alavo

Ce sont deux organisations complémentaires qui font de Montréal un haut lieu sur la planète des arts numériques et électroniques que les membres du jury ont choisi pour le 25e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal (CAM).  Ces organismes, ELEKTRA ET MUTEK, sont surtout les pionniers de cette culture numérique diffusée via deux festivals (organisés en mai et juin chaque année).  Le nom du lauréat du Grand Prix du Conseil des arts a été divulgué par Louise Roy, présidente du Conseil des arts de Montréal, et par Helen Fotopoulos, responsable de la culture, du patrimoine, du design et de la condition féminine au comité exécutif de la Ville de Montréal, en présence de Sylvain Lafrance, vice-président principal de Radio-Canada, partenaire officiel de ce 25e Grand Prix.

Le jury du Grand Prix présidé par Louise Roy, réunissait cette année Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, Claude Corbo, recteur de l’Université du Québec à Montréal, Jean Laurin, président de la Place des Arts et président et chef de la direction de GVA Devencore Worldwide et Zab Maboungou, directrice artistique du Cercle d’expression artistique Nyata Nyata.

Devant un parterre de plus de huit-cent personnes représentant de la communauté des affaires et du milieu artistique, véritables forces vives des arts et de la culture, dont le design mis en relief par sa leader Mme Marie-Josée Lacroix, l’animatrice Geneviève Guérard a mené la fête de main de maître, avec la contribution superbe de Mme Danielle Sauvage Directrice générale du CAM.  Notons les présences de Dany Laferrière (Vice-président du CAM), Prix Médicis 2010, Grand prix du Livre de Montréal et Prix du Festival Métropolis Bleu, de la directrice général de la Conférence régionale des élus de Montréal (CRÉ de Montréal), Mme Marie-Claire Dumas, ainsi que de la présidente de la CRÉ de Montréal, Mme Manon Barbe, membre du Comité exécutif, responsable du transport et mairesse de LaSalle.

Branchés sur l’innovation, l’émergence et la mixité des pratiques, ouverts aux collaborations les plus riches de la planète technologique, Elektra et Mutek partagent une vision artistique audacieuse résolument tournée vers l’avenir, en affichant une programmation internationale de haut niveau.  Les deux événements ont un effet d’attraction et de rétention auprès de publics dont l’assistance, de toutes générations, présente une courbe de croissance vertigineuse.  Le jury du Grand Prix a reconnu l’importance majeure de ces deux organisations sur le rayonnement international de Montréal comme métropole culturelle.

Les récipiendaires de cette distinction se partagent une bourse d’excellence de 25 000 $.  De plus, ils recevront une œuvre d’art commémorative qui sera réalisée par un artiste montréalais en cours d’année.  Les finalistes du Grand Prix reçoivent chacun une bourse de 5 000 $ offerte par de généreux mécène montréalais.  En effet, en réponse à l’appel de l’an dernier du donateur et membre du Conseil des arts Pierre R. Desmarais, qui fut le premier à parrainer un finaliste (théâtre), sept philanthropes l’ont imité pour cette édition anniversaire du Grand Prix avec un don annuel de 5 000$ avec un engagement de trois ans.  Ce sont : Richard Bruno, Beyond If Corporation (arts numériques), Maurice Forget, Fasken Martineau (arts visuels), René Malo, Fondation René Malo (cinéma et vidéo), Peter McAuslan, Brasserie McAuslan (littérature), Luc Plamondon (nouvelles pratiques artistiques et arts du cirque), Alvin Segal C.M., Vêtements Peerless (danse) et David Sela (musique).

Également dans le cadre du déjeuner du Grand Prix du Conseil des arts de Montréal, quatre autres prix ont été attribués.  La réputée photographe Raymonde April et le duo Annie Roy et Pierre Allard de l’ATSA (Action terroriste socialement acceptable) ont reçu les deux Prix Pratt & Whitney Canada du Conseil des arts de Montréal (Les Elles de l’art et Nature de l’art).  Ces deux prix sont accompagnés d’une bourse de 5 000 $ chacun.  Le Prix de la relève – Caisse de la Culture a récompensé les actions structurantes du Théâtre Aux Écuries avec une bourse de

5 000 $.

Finalement, c’est le jeune musicien d’origine brésilienne, Rômmel Ribeiro, qui bénéficiera, dans le cadre d’un parcours d’un an, d’un soutien à la création, à la production, à la diffusion et à la circulation offerts par les partenaires du Prix de la diversité (Conseil des arts de Montréal, CBC Radio 2, MAI – Montréal, arts interculturels, Place des Arts et Vision Diversité).

Soulignons que parmi les autres finalistes en lice pour le Grand Prix 2009 étaient : Oboro (arts visuels) qui vient de célébrer ses 25 ans et qui était présent par ses fondateurs Daniel Dion (Directeur) et Sue Shnee.

Rappelons que l’œuvre d’art remise en janvier 2010 à l’organisme récipiendaire l’an dernier du Grand Prix du Conseil des arts de Montréal, l’Orchestre symphonique de Montréal, était Œuvre de sable de l’artiste montréalaise Jocelyne Alloucherie.

Une importante collaboration de Radio-Canada a permis la production de 24 capsules vidéo d’une minute en hommage aux 24 lauréats des Grands Prix remis depuis ses débuts en 1985 en plus de celle de la vidéo de présentation des finalistes.  Ces capsules, réalisées par Yannick B. Gélinas, peuvent être vues sur le site du Conseil des arts de Montréal : http://artsmontreal.org/gp25.php .ARTV, également partenaire de cette édition anniversaire, diffuse actuellement ces vidéos sur ses ondes.

 

Le Conseil des arts de Montréal I(CAM) sur : www.artsmontreal.org/

Source : Christian O’Leary, directeur des communications et du développement

Les photos une gracieuseté de Nicolas Tayout