Montréal

Mostly Cloudy Montreal 11°

Nouvelles

 

 

Nos articles de la semaine précédente

 

Activiste pro- démocratie attaqué près de chez lui( Vietnam)

envoyé par Lam Chan Tho

 

Le Racisme selon Claude SIAR.

Éric E.G.Nogard

 

Rapport de la 8ième tribune interactive du 19 Septembre 2012:

Les grands débats sur les enjeux du commerce extérieur du Québec

 

L’appui du PQ au libre-échange :Rien n’a changé depuis 25 ans

Paul Cliche

 

Avec ça, où pouvez-vous aller

Éric E.G.Nogard

 

Avocat activiste demande l’asile politique

envoyé par Lam Chan Tho

 

Communiqué

L’évolution du coopératisme dans le monde et au Québec par Claude Béland

 

 

 

 



Intégration des professionnels formés à l’étranger

26-06-2012

Intégration des professionnels formés à l’étranger

Les ministres Kathleen Weil et Jean-Marc Fournier annoncent diverses mesures pour améliorer les mécanismes de reconnaissance des compétences des professionnels formés à l’étranger et pour faciliter leur intégration

Montréal, le 19 juin 2012 – Le ministre de la Justice et Procureur général du Québec, M. Jean-Marc Fournier, et la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Mme Kathleen Weil, ont annoncé aujourd’hui diverses mesures concernant l’amélioration des mécanismes de reconnaissance des ordres professionnels québécois et l’intégration des professionnels formés à l’étranger.

 

 

Coordination en matière de formation d’appoint et de stage pour les professionnels formés à l’étranger

 

Plusieurs professionnels formés à l’étranger doivent suivre une formation d’appoint ou participer à un stage pour compléter leur profil de compétences et répondre aux normes québécoises d’obtention d’un permis d’exercice d’un ordre professionnel. L’accès à la formation et au stage est une problématique complexe qui fait intervenir plusieurs acteurs. Pourtant, c’est une des conditions de succès de leur projet de vivre au Québec.

« Notre gouvernement souhaite faciliter l’intégration des immigrants sur le marché du travail. Ainsi, nous avons confié à l’Office des professions une nouvelle responsabilité, en concertation avec le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, afin que des mesures de collaboration soient établies entre les établissements d’enseignement et les ordres professionnels pour que des formations d’appoint et des stages soient disponibles aux professionnels formés à l’étranger », a déclaré le ministre Jean-Marc Fournier.

 

 

Lancement des activités du Commissaire aux plaintes en matière de reconnaissance des compétences professionnelles

 

Les ministres ont aussi lancé les activités du Commissaire aux plaintes en matière de reconnaissance des compétences professionnelles.

Le Commissaire, qui relève de l’Office des professions, a pour mandat de recevoir et d’examiner les plaintes contre un ordre professionnel concernant la reconnaissance des compétences professionnelles. Le Commissaire doit par la suite formuler les recommandations qu’il juge utiles à chaque dossier.

« Les professionnels formés à l’étranger ont maintenant un recours indépendant pour s’assurer que les ordres professionnels traitent les demandes de reconnaissance de façon équitable, objective, transparente et efficace », a ajouté le ministre Fournier.

De plus, même en l’absence d’une plainte, le Commissaire vérifie les mécanismes de reconnaissance des compétences dans les processus d’admission des ordres professionnels.

Le Commissaire suit également l’évolution de la collaboration entre les ordres professionnels et les établissements d’enseignement concernant l’offre de formation et de stage exigés par les ordres.

Les travaux du Commissaire s’inscrivent parmi les actions menées par le gouvernement en faveur de l’intégration des personnes qui s’établissent au Québec. Par son rôle, le Commissaire contribue à l’évolution des pratiques en matière de réglementation professionnelle dans un espace économique ouvert et concurrentiel, marqué par une mobilité croissante.

« En appuyant les actions du Commissaire, le gouvernement confirme l’importance qu’il accorde à l’apport des personnes immigrantes pour le développement du Québec », a renchéri la ministre Weil.

 

 

Autres mesures visant la reconnaissance des compétences des personnes formées à l’étranger

 

La reconnaissance des compétences des personnes immigrantes formées à l’étranger est une des priorités du gouvernement du Québec. En effet, au cours des dernières années, le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles a signé des ententes avec une trentaine d’ordres professionnels, lesquels reçoivent la vaste majorité des demandes de reconnaissance d’équivalence de personnes formées à l’étranger. Ces ententes ont permis l’élaboration de plus d’une soixantaine d’outils et de mesures visant à :

améliorer la qualité de l’information destinée aux personnes immigrantes sur les conditions d’accès aux professions régies par les ordres professionnels;

améliorer le processus de reconnaissance des compétences par la conception d’outils de préparation aux examens, d’évaluation et de reconnaissance des compétences;

améliorer l’accès à la formation d’appoint par l’élaboration de programmes de formation de courte durée destinés aux personnes formées à l’étranger.

 

« Avec le soutien de mon ministère, les ordres professionnels ont mis en place de nombreuses mesures pour faciliter l’accès des personnes immigrantes formées à l’étranger aux professions réglementées. Les résultats sont d’ailleurs tangibles. Le nombre de demandes d’admission provenant de personnes formées à l’étranger est passé de quelque 750 demandes en 1997-1998 à plus de 4 500 en 2009-2010. Aujourd’hui, plus de 90 % de ces demandes sont acceptées », a souligné la ministre Weil.

 

 

Invitation aux personnes de diverses origines à jouer un rôle actif dans les institutions

 

Les deux ministres ont finalement lancé une invitation aux personnes issues de l’immigration à s’informer quant à la possibilité d’agir comme représentants du public, dans les conseils d’administration et les comités de révision des ordres professionnels ainsi que dans les comités de sélection des juges.

Les personnes désireuses de proposer leur candidature peuvent se procurer le formulaire prévu à cette fin sur le site Web de l’Office des professions du Québec, au http://www.opq.gouv.qc.ca/systeme-professionnel.

L’information sur le Commissaire aux plaintes en matière de reconnaissance des compétences professionnelles des personnes formées à l’étranger est accessible à l’adresse suivante : www.opq.gouv.qc.ca/commissaire.

Un document présentant les projets du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles et de ses partenaires visant à faciliter l’accès aux professions et métiers réglementés est accessible à l’adresse suivante :