Montréal

Cloudy Montreal 20°

Nouvelles

 

 

Nos articles de la semaine précédente

 

Activiste pro- démocratie attaqué près de chez lui( Vietnam)

envoyé par Lam Chan Tho

 

Le Racisme selon Claude SIAR.

Éric E.G.Nogard

 

Rapport de la 8ième tribune interactive du 19 Septembre 2012:

Les grands débats sur les enjeux du commerce extérieur du Québec

 

L’appui du PQ au libre-échange :Rien n’a changé depuis 25 ans

Paul Cliche

 

Avec ça, où pouvez-vous aller

Éric E.G.Nogard

 

Avocat activiste demande l’asile politique

envoyé par Lam Chan Tho

 

Communiqué

L’évolution du coopératisme dans le monde et au Québec par Claude Béland

 

 

 

 



Sans aucun doute

26-06-2012

Sans aucun doute.

Par Éric E.G. NOGARD

 

Chacun de nous a sa Logique.

 

Et, à mettre bout à bout la logique de chacun d’entre-nous sans omettre la logique d’aucun, pouvons-nous espérer parvenir à la logique commune, pas le moins du monde.

 

A moins d’un minimum.

 

La raison en est simple, la Logique d’un ensemble n’est pas celle de l’addition des logiques particulières qui entrent dans cet ensemble, si jointives puissent-elles être, à moins d’un minimum de « continuité ».

 

Dans la Mosaïque il y a bien contiguïté mais quelle continuité.

 

 

C’est comme l’hydrogène, l’oxygène et l’eau.

 

Il est bien évident que l’hydrogène a sa logique qui est de brûler, n’est-il pas combustible.

 

Il est aussi évident que l’oxygène a sa logique qui est de faire brûler, ce qui n’est pas pareil, n’est-il pas un Comburant.

 

 

Quant à l’eau qui est faite d’hydrogène et d’oxygène :

 

  • Sa logique est-elle de brûler. Qui peut mettre le feu à l’eau.

 

  • Sa logique est-elle de faire brûler quand on sait son aptitude à éteindre, à moins qu’elle ne fasse comme Pilate dans tous les cas retors : s’en laver les mains. Elle n’entretient pas le feu.

 

 

En somme, trois logiques, celle des deux premières se ressemblent-elles le moins du monde entre elles et ressemblent-elles le moins du monde à la logique de l’eau.

 

Alors dans un bocal vide de tout, insufflons tour-à-tour – ou simultanément – Hydrogène et oxygène et rien que cela.

 

Pourrons-nous à ce stade emboucher le bocal pour étancher notre soif… pas le moins du monde.

 

N’est-il donc pas vrai qu’il ne suffise pas de mettre bout à bout, en parfaite contiguïté des logiques particulières, pour se croire dans une Logique Commune.

 

 

N’est-ce pas hélas le drame que nous vivons chaque jour en Politique, que chez nous en Martinique, notre maison de ville, ou que dans la grande Europe, notre maison de Campagne, et même qu’en France, notre pied-à-terre d’occasion.

 

-       En Martinique où sont en Contigüité :

 

Une Logique de la Peau qui n’existait pas avant Césaire.

 

Une Logique du Créole qu’exploite excellemment le futé Marie-Jeanne.

 

Des Logiques Disparates qui s’accolent selon leur Polarisation, ou à Letchimy, ou à Marie-Jeanne.

 

Et quel profit en tire la Martinique pour son inaptitude à en tirer le moindre enseignement… Zéro.

 

 

-       En France où l’on voit côte à côte « tous les Peuples de la terre » :

 

Tout le Monde est Français quand chacun reste accroché par le nombril au cordon maternel de son Afrique, de son Arabie…

 

Tout le Monde est Français, mais, être français, qui le sait quand tout y est galvaudé.

 

 

-       En Europe où le Français entend rester Français, et le Grec rester Grec, l’Espagnol… Espagnol, une vrai Tour de Babel…

 

Pourvu que cela ne dure pas, pour paraphraser Laetitia Bonaparte dans la circonstance que chacun sait.

 

 

Mélanges hétérogènes, voilà ce que sont la Martinique, la France et l’Europe, à cause d’abrutis bornés et c’est ce qui les tue.

 

Et dire qu’à deux pas, nous avons l’Amérique, disons les U.S.A..

 

Plus de Cinquante États, pas une peau ne manque, mais où y est « une Langue », le Yankee. Un Peuple, le Yankee. Un Drapeau, « The Stars and Stripes », avec, Spreadind his Wings over them, just one Name, the Name of God and One Device :

 

“E pluribus Unum et… In God We Trust.”

 

 

Si la Martinique, si la France et si l’Europe « savaient ça » et le chantaient sur les airs de « Si papa savait ça, Oh Lala ».

 

Les choses seraient bien différentes… by no doubt.

 

Bref. Le Choix est Net : Ou on se Fédère ou On Casse.

 

Remarque : Nos chroniques expriment l’opinion de « Martinique Province Française », un Mouvement Français dont la consistance se confirme de jour en jour.