Montréal

Nouvelles

« Aux 4 Vents »

10-11-2020

par Me Serge H. Moïse av

« Aux 4 Vents »

Le bateau livré à lui-même

Et sans objectif suprême

Voguera allègrement

Hélas aux quatre vents

II

Tout seul dans sa dérive

Et d’une allure passive

Sans se soucier de rien

Il fera son va-et-vient

III

Ainsi en est-il de ces pays

Dont les citoyens abrutis

Refuseront l’émergence

De la bonne gouvernance

IV

Ces colonisés très bons élèves

Assument aujourd’hui la relève

Tenant eux-mêmes la truelle

De leur aliénation culturelle

V

Incapables d’innovation

Et cultivant la répétition

Ils atteindront le rubicond

Tels de pauvres saucissons

VI

Ne soyons pas revanchards

Avec nos fieffés vantards

Qui sont bien tristement

Éparpillés aux 4 vents

                                    SHM av.