Montréal

Nouvelles

« Nous »

29-09-2018


« Nous »

par serge   Moise

Nous qui sommes d’ici et d’ailleurs

Nous qui sommes de tous les âges

Nous qui avons tellement vogué

Beau temps ou mauvais temps

Sur tant de mers et d’océans

Autour de tous les continents

II

Nous les gueux les sans-abris

Qui avons irrigué de notre sueur

Mais également de notre sang

Hé oui! La terre tout entière

III

Nous qui avons tant bûché

Semé et puis ensemencé

Hélas et pour ne récolter

Que misère et désolation

IV

Nous les mal aimés

De la terre les damnés

Nous qui avons pour patrie

La planète tout entière

Mais alors pour pays

Encor ceux des autres

V

Nous qui avons toujours faim

Qui n’attendons que la fin

De cette triste vie de chien

Nous qui sommes inquiets

Tapis à l’ombre du Mapou

Espérant même sans espoir

L’heure de la délivrance

VI

Pourtant elles sont brisées

Les chaînes de l’esclavage

De nos propres destinées

Nous sommes les maîtres

Nous voilà aux commandes

Et qu’est-ce un commandeur

Sinon un autre fieffé esclave

Hélas un bourreau inconscient

De ses pauvres sœurs et frères

VII

Nous qui refusons de mourir

Pour renaître aguerris et futés

Nous qui crions à tue-tête

Au secours! Au secours !

Alors que l’écho qui répond:

Cours! Cours toujours

Se répercute et retentit

Jusques aux confins

De l’Afrique ancestrale.

VIII

Nous les sans aveux

Refoulés et opprimés

Éternels frères ennemis

Et toujours en guerre

Hélas avec nous-mêmes

Et alors au profit des autres

IX

Nous qui avons combattu

Sur tous les champs de bataille

Nous qui sommes vaudouisants

Catholiques protestants ou juifs

Bouddhistes ou musulmans

Qui avons prié tous les dieux

Alléluia et ils n’entendent rien

Puisque l’écho répond encor

Cours! Cours! Cours toujours!

X

Requiem pour Shaka et Lumumba

Toussaint Bréda et Anténor Firmin

Ainsi que les autres héros de la race

Que notre négritude nous soit légère

                                                                          SHM av.