Montréal

Nouvelles

Vivre dans l’Égocentrisme, est-ce Démocratique.

08-09-2017

Vivre dans l’Égocentrisme, est-ce Démocratique.

 

Éric EG Nogard

Chroniqueur.

***     ***     ***



 

Vivre dans l’Égocentrisme, est-ce Démocratique.

O ! Démos-Kratos, Périclès es-tu là.

Tellement les vertus conférées à la Nôtre sont difficiles à vérifier dans les Faits.

Tellement sa devise « Liberté, Égalité, Fraternité » nous laisse dubitatifs au regard de tant de réalités, douloureuses, ou gratifiantes selon le bord Social où on se trouve.

 

F1 : Les choses ont-elles changé depuis que dure notre Démocratie.

Tellement bien malgré nous, notre Conclusion en ce qui la concerne et pour être sincère, n’a pu être que celle-ci :

« Notre Démocratie n’en est pas une ».

En conséquence,

Ne mérite-t-elle pas qu’au lieu de la travestir davantage, nous la Refondions tout simplement, en nous remettant à l’esprit les Notions primordiales sans lesquelles il est vain d’en attendre autre chose que Supercheries.

Supercheries aussi Perfides que Sournoises qui font que les uns se complaisent à abuser des autres qu’ils appellent leurs Frères, leurs Camarades, c’est selon.

Supercherie de Démocratie qui nous rend si semblables au Peuple de la Basse-Cour dont l’Horloge est réduite au Passage du Garçon de Ferme pour la Distribution, et de l’eau et du grain, ou du brouet ou du son, et même de Vaccins et d’anti-acariens pour les gallinacés, onguligrades et lapins.

Quoi de plus Onirique, de plus délirant et surtout de plus triste que d’être programmé comme le Peuple de la Basse-cour, avec en plus son temps de Match, de Festival et son tour à la Plage pour bronzer ou se montrer et son « Klytor X » ou son « Phal Us » car la Mode le veut sans que nous n’y puissions rien… rien d’autre que d’approuver.

Être programmé par ses propres Concitoyens qui par Égocentrisme veulent tout s’approprier… est-ce Démocratique.

Dès-lors, pourquoi ne songerions-nous pas à la Refondation de notre Démocratie.

F2 : Cette Création qui nous dépasse encore !..

·        Avec la Croyance en Dieu, tant que nous n’aurons pas tout expliqué de la Création, cette Création qui nous dépasse encore, O combien et dans tant de Domaines.

·        Avec la participation du Citoyen à la Redéfinition Collective des Institutions Publiques pour une meilleure Gouvernance Populaire.

 

Car en fait, le Peuple s’étant laissé frustrer de sa Souveraineté, le Citoyen en assume les Frais et Conséquences devenus insupportables. 

·        Avec la Prise en Compte :

-         D’une Meilleure Conception de la Propriété Publique des Ressources Naturelles, nul ne devant se les approprier et s’arroger le droit de les redistribuer selon sa fantaisie et sa voracité ou ses projets pour optimiser ses gains.

Les Ressources Naturelles, ne sont-elles pas détournées de leur objet, ne seraient-elles plus notre Patrimoine Indivis pour l’Éternité… et pourquoi.

-         D’une Meilleure Conception de nos Us, nos Coutumes et Traditions, notre Culture en somme.

F3 : Sauf que les unes s’offrent, KLYTOR « X » brandi,

Quand les autres s’effondrent, à défaut de Viagra !

La Vocation de notre Culture serait-elle de Phagocyter celle des autres, jusqu’à se dénaturer elle-même au point que nous ne la reconnaissions plus, que nous ne nous y reconnaissions plus.

Ainsi, des Naturistes en Plein Paris !.. Klytor « X » brandis et Phal « Us » effondrés.

-         D’un Idiome, ce Label Identitaire en même temps que l’un des Ingrédients Constitutifs du Lien Communautaire qui fait la Force d’une Nation.

F4 : Babel fut-elle jamais une Nation.

On y parlait les Langues de partout.

Une Nation ne doit pas être une Tour de Babel, malgré sa Tolérance et sa Connaissance des Autres Langues et moyens d’Expression.

-         D’une Église de laquelle nous puissions nous réclamer, en laquelle nous puissions nous reconnaître comme Peuple.

Notre Première République ne nous a-t-elle pas imposé celle de l’Être Suprême aux Lieu et Place de celle de Clotilde.

F5 : Une Église ! Quel Peuple n’a la Sienne.

 

-         D’un Folklore qui ne soit un Pot Pourri de celui des autres, au point qu’on en oublie quel est le sien.

F6 : Un Folklore qui ne soit imité singé même.

-         D’un Foyer qui soit effectif jusqu’à l’accomplissement de sa Mission Éducatrice et Formatrice du Citoyen de Demain.

 

Un Foyer, fût-il de Chaume et de Terre-Battue… mais Authentique.

 

Le nôtre n’est-il pas devenu une manière de Refuge pour Canards boiteux de quatre générations, quand la Fierté de chacun était de bâtir sa chaumière et y être le Maître, avant même le terme de son Adolescence.

 

-         D’une École qui prépare à la Nouvelle Vie d’Initiative, de Sacrifice et de Responsabilité qu’implique – ou devrait impliquer – la Société à laquelle on aspire pour un meilleur épanouissement et une plus grande fierté Individuelles et Collectives.

F7 : L’École qui fût la nôtre.

Chacun y eût sa place, y trouva son Chemin.

 

Est-ce au sortir de l’École qu’on doive se chercher une boîte où apprendre quelque chose, avoir une Formation.

 

-         D’une Mentalité moins Infantilisante au point de tout ramener aux Vertus du Coup de Pied dans un Ballon, aux attraits d’un Festival de « Bruit-Bruit », et cela à quel Prix, pour quelle Perte de Temps, quand chacun trouverait tant à faire à la Maison, tant à faire de ses Dix Doigts, pour un Esprit plus Créatif et de Meilleur Aloi.

 

La Petite Allumette n’a pas été inventée, la Grande Amérique n’a pas été Découverte, les fesses collées à un Siège à regarder gesticuler, s’égosiller les autres, dans leurs Évolutions.

  

F8 : Ils se creusèrent l’Esprit…

Ils se bougèrent les Fesses.

Donc.

Bien que la Liste ne soit pas exhaustive – et tant s’en faut – n’est-elle pas assez conséquente pour susciter l’Intérêt de notre Méditation.

Si beau que soit le chant des Sirènes, si extra-ordinaires soient les performances de nos Messieurs et Dames Muscles et tapeurs de Balles, Ballons et Drum-Drums, seraient-ils la seule voie à suivre pour une Société Heureuse et Prospère, pour une Démocratie qui soit autre chose que du Carton Mâché, déjà à court d’Insectes et de Vers à se mettre sous la Dent mais Contente d’elle-même… le Garçon de Ferme passera !…

Éric EG Nogard

Chroniqueur.

 

***     ***     ***

Ne Peut être reproduit – même partiellement -  sans l’autorisation de l’Auteur.

 

***     ***     ***

Nota : Nous ne traitons que de Faits et de Noms rendus Publics.

 

***     ***     ***

Liens Suggérés :