Montréal

Nouvelles

Une telle gentillesse, vaut bien un petit mot !.. In return, of course.

05-08-2017

Une telle gentillesse, vaut bien un petit mot !.. In return, of course.

 

 

F1 : Sommation par Exploit d’Huissier de Justice… rien que ça.

 

Éric EG Nogard

Chroniqueur.

***     ***     ***



 

 

Une telle gentillesse, vaut bien un petit mot !..

In return, of course.

 

Et quelle gentillesse !..

Une Sommation par Exploit d’Huissier de Justice prè la Cour d’Appel de Fort-de-France, Martinique… rien que ça.

Elle est de Raymond OCCOLIER, Maître d’École il fût un temps, Pasteur d’Hommes en religion, Président des Maires de la Martinique quand il s’est signalé à nous « pour en savoir plus » sur notre Valeur Morale au regard de notre Licenciement de notre Emploi en Banque, Maire de la Commune du Vauclin, Martinique, and so forth

OCCOLIER nous fait Sommation par Acte Authentique, de ne plus adresser nos Chroniques intitulées « Le Cri d’Alarme », à sa Commune, sous peine de contrainte par voie de Droit.

Nos Chroniques étant Gratuites et ne présentant aucun caractère injurieux ni répréhensible, que par la Loi, que par quiconque.

D’ailleurs, depuis leur Première Édition – Huit ans déjà… depuis les États Généraux ayant Conduit à la Collectivité Autonome Territoriale de la Martinique – ne se trouvent-elles pas fidèlement soumises à la Vigilance de toutes les plus Hautes Autorités de l’État Français, de ses Plus Hautes Instances, comme de celles de l’actuel Territoire Autonome Successeur du Département de la Martinique.

And as far as we can see.

Nous ne voyons pas en quoi notre « Cri d’Alarme » ferait tort à la Belle Commune du Vauclin, ni en quoi l’honorable monsieur OCCOLIER pourrait en prendre Ombrage.

Surtout quand on Compare… Surtout quand on Constate.

And first of all,

Surtout quand on réalise la Volonté Traduite dans les Faits par le Président de la République Française, de rendre son Eau aux Gemmes au douteux Aloi que sont devenus, tant nos Usages que nos Coutumes, voire nos Pratiques régaliennes quand nous ne sommes encore que de si petits Rois et de tels Bergers.

Pas assez Grand Roi, ni assez Bon Pasteur, en tout Cas, pour réclamer d’un Ami Convaincu de Corruption qu’il fasse la Lumière sur les Rumeurs Malfaisantes dont il est l’Auteur et qu’il laisse Volontairement Prospérer, Propager.

Pas assez Grand Roi, ni assez Bon Pasteur, en tout Cas, pour en Référer à l’Autorité de Droit, dès-lors qu’une Information Suspecte et Hautement Préjudiciable pour être insuffisamment claire, est portée à sa Connaissance sur un Honnête Citoyen

Pas assez Grand Roi, pas assez Bon Pasteur, Cependant… Lâche tout simplement…

Un Lâche Certainement.

Et avant de Clore,

Rappelons à notre remarquable Pasteur-Maire, que nos Problèmes de Transmission de Chroniques sont liés à l’Opposition qui est faite par notre Territoire – certainement au nom de la Liberté d’Expression – à leur Diffusion par le Serveur « Orange ».

Une Opposition, pour ne pas dire une Obstruction, au Pays des Caïds.

Nous nous en expliquons dans nos échanges ci-dessous avec Raymond OCCOLIER, et nous profitons pour donner communication d’une Lettre de Réaction Spontanée de Stanislas QUITMAN, prédécesseur du sieur LAOUCHEZ à la Direction du Crédit Agricole de la Martinique.

Échanges du 29/10 au 30/11/11.

Éric EG Nogard

Chroniqueur.