Montréal

Nouvelles

La Face cachée du multiculturalisme!

03-10-2020

par Christian Martin

Introduction

Je voudrais ici en la présente répondre sans arrière -pensée à l’article ci-dessous cité par le lien :

http://www.lescrutateur.com/2020/09/la-face-cachee-du-multiculturalisme-de-jerome-blanchet-gravel-editions-du-cerf.html

J’estime que compte tenu de mon implication dans la diversité, de plus de 22ans au Québec qu’il serait normal que je puisse introduire le sujet tout simplement en disant :

« Quand la cloche sonne, il y a toujours deux sons »

Qui donc peut prétendre à la Vérité absolue où se trouve l’interprétation factuelle et la place de la critique objective?

L’expression ou plus précisément soit le titre d’un livre soit :

La Face cachée du multiculturalisme!

De Jérôme Blanchet-Gravel, est déjà en soi même une aberration.

Le multiculturalisme est « une coexistence de plusieurs cultures, souvent encouragée par une politique volontariste, tout comme le Canda le conçoit depuis 08 octobre 1971. »

Il devrait le savoir l’auteur du livre puisse qu’il est Québécois.

 Il n’y a pas de Face cachée mais peut-être des conséquences du vivre ensemble.

Que veut dire Face Cachée?

Le Canada demeure le plus positif qu’il soit quant à sa politique de la diversité.

Par contre le Québec bénéficie à 50% de la politique d’immigration du Fédéral.

Bénéficier du Multiculturalisme canadien sur le plan local et international n’est-ce pas un atout ?

Alors que le Québec semble favoriser l’inter-culturalisme pour l’autre portion du 50% et rejoindre la France dans cette politique.

« Manger aux deux râteliers » Métaphore désignant : Profiter de toutes les situations disponibles.

A noter que, l’Inter-culturalisme Québécois ;

«  A apparu en réaction au multiculturalisme canadien, et a été soutenu par tous les gouvernements québécois.

Toutefois, « cette notion aujourd’hui très répandue n’a jamais reçu de définition formelle et officielle »

alors que le multiculturalisme canadien « a été défini dans un énoncé de politique dès 1971, puis par une loi en 1988 »Wikipdia

https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/502770/le-communautarisme-est-il-un-danger-pour-le-peuple-quebecois

« L’inter-culturalisme se distingue du multiculturalisme si, dans son énoncé même,

il implique, dans une perspective verticale, une reconnaissance réciproque,

un devoir d’intégration assumé par tous et accompagné par l’État,

ainsi qu’une adhésion aux règles du vivre-ensemble au Québec.

Or, vu sous cet angle, il peut aussi autoriser la présence de regroupements communautaires sur le territoire québécois »

Toutefois là où le Canada et le Québec se rejoignent et en opposition avec la France c’est que :

Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Interculturalisme

«Contrairement aux politiques communautaires du Canada ou encore de l’Angleterre, la France a choisi de considérer ses individus en tant que citoyen unique français avant de les apprécier en tant qu’individu dans sa communauté particulière. L’école a le rôle en France de former l’individu aux valeurs républicaines et mettre de côté ses différentes appartenances » Wikipédia.

à suivre