Montréal

Nouvelles

« Négritude »

25-05-2020


« Négritude »

par Me Serge H. Moïse av

Je suis nègre dans mes entrailles

Je veux transcender les murailles

Qui empêchent encore la lumière

De surgir sur la terre tout entière

II

Oui je suis nègre dans mes tripes

Je ne casserai certes pas ma pipe

Avant de redire au monde entier

Qu’il est temps de se renouveler

III

Et la magnificence de la nature

Interpellera toutes ses créatures

Qu’elles empruntent le chemin

Qui feront d’elles des humains

IV

Alors les catastrophes naturelles

Dans leurs expressions irréelles

Peuvent être des avertissements

Pronostiquant ces changements

V

Tant que les démarches africaines

Celles d’autres espèces humaines

Expriment le langage du bonheur

Nous verrons des jours meilleurs

VI

Pitié pour les nègres-de-maison

Qui acceptent cette abomination

De demeurer esclaves consentants

Et qui n’espèrent aucun changement

VII

Nous autres Créoles et Bossales

Esquivons les surfaces abyssales

Et en remontant vers la lumière

Nous mettrons fin à nos misères

VIII

Jaunes Blancs Rouges et Nègres

Il nous faudra redevenir intègres

Et au nom des valeurs cardinales

Revaloriser la vie internationale

IX

Je suis nègre et même dans mes rêves

Je mènerai ce beau combat sans trêve

Afin que notre affligeante humanité

Reconquière enfin toute sa dignité

                                                                   SHM av.