Montréal

Nouvelles

« moïku »

14-01-2020

« moïku »

par Me Serge H. Moïse av

« moïku »

Afin qu’ils ne se révèlent pas vains

Ces beaux vœux pour l’année 2020

Essayons de nous tenir par la main

Et puis améliorons notre lendemain

                                          SHM av.

« moïku »

Ceux qui n’ont pas toujours très bonne conscience!

Réagissent souvent avec beaucoup d’effervescence

Et font certainement preuve: d’une sorte de violence

En espérant ainsi compenser hélas leurs déficiences

                                                                     SHM av.

« moïku »

S’il est vrai que l’homme est un animal raisonnable

Pourquoi nos dirigeants sont-ils aussi détestables

L’humanité projette une image plutôt détestable

Cette affreuse situation serait-elle récupérable

                                                         SHM av.

« moïku »

Même lorsqu’elle nous paraît très brève

La poésie exprime l’espérance et le rêve

Le haïku et le moïku ne font pas la grève

Et se nourrissent : d’une très bonne sève

                                                  SHM av.

« moïku »

Ne soyons jamais tellement pessimistes

Ne prêtons pas l’oreille aux alarmistes

Et évitons à tout prix d’être fatalistes

Encore moins des tristes défaitistes

                                        SHM av.

» moïku »

Oui on a bien eu le goudougoudou

Et on s’en est foutu du tout au tout

P-au-P à l’air d’un très vaste égout

Qui laisse indifférents tous les fous

                                        SHM av.

« moïku »

Dans les pays où les présidents sont imposés

Les saltimbanques se font souvent sélectionner

Ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez

Mais font toujours semblant de pouvoir gouverner

                                                                SHM av.