Montréal

Nouvelles

Que change le Zimbabwe, ce n’est pas pour demain.

30-11-2017

Que change le Zimbabwe, ce n’est pas pour demain.

 

Éric EG Nogard

Chroniqueur.

***     ***     ***

 

Que change le Zimbabwe, ce n’est pas pour demain.

 

 

F1 : Emmerson MNANGAGWA prêtant Serment pour la Présidence de la République du Zimbabwe, le 24 Novembre 2017 à Harare la Capitale.

Déjà qu’on le surnommait le Crocodile, ce qui n’est pas peu dire !

·        Pour avoir raflé le miroton à la belle Grace, on ne peut mieux nommée.

·        Pour avoir avec soin mitonné les Forces Armées dont il était le Chef et qui lui sont soumises sinon fidèles.

 

Aujourd’hui que le voilà Président de la République du Zimbabwe, espère-t-on voir le sieur MNANGAGWA sortir son Peuple de la Mistoufle dans laquelle l’a maintenu son Président-Ami « Bob » pour qui il fut le Fidèle des Fidèles.

F2 : Cécil RHODES (1853-1902).

Le Zimbabwe, cet ensemble de possessions de l’ancienne British South-East Africa Company  (BSAC), connu depuis 1892 sous l’appellation de Rodhésie, en mémoire du  célèbre Colonisateur Anglais, et ce,  jusqu’à l’Indépendance, infin rebaptisé Zimbabwe en 1980, il y a 37 ans.

F3 : Le Zimbabwe, dans le Limpopo-Zambèze, Afrique du Sud.

Une Indépendance attribuée à Robert MUGABE, qui depuis assurait la Présidence avec la Voracité du Piranha, jetant son Peuple dans la Mistoufle à charge aux Pays européens d’en prendre soin «  à leur bon cœur » Messieurs-Dames, pour ne pas dire aux grands risques de Chamboulement chez-eux.

F4 : L’ami Bob et Grace la bien nommée.

Anciens Colons comme Aborigènes, nul n’échappa au Vampirisme du Papa de l’Indépendance de cette Région du Limpopo-Zambèze.

Un Vampirisme Féroce qui cependant n’avait rien de Dérangeant, ni pour Grace the First Lady, ni pour Emmerson MNANGAGWA, Fidèle du Régime soutenu par les Forces Armées de cette République, chacun y trouvant sa part de ce Pays au riche sous-sol et aux ressources prometteuses.

Et puis est venue (nous sommes en 2014, le Lion s’étant fait vieux) la Rivalité d’Emmerson avec Grace pour la succession du vieux « Bob »,… 93 ans aujourd’hui, n’est-ce pas qu’il a déjà un pied et demi – sinon davantage – dans la tombe.

 

F5 : le vieux lion Mugabe, la Circé Grace et le crocodile Mnangagwa ?

Le moment est donc venu de le détrôner, tous les feux sont au vert, même le scénario car, fidélité oblige on lui doit des égards et des ménagements, il n’a pas fait que des malheureux !..

 

F6 : The Zimbabwe’s Banner.

Le Peuple entre dans la danse, n’est-il pas Souverain.

Une Pression sur le Vieux, une Riposte Arrangée, question de Mise en Scène, et puis le tour est joué.

Harare se transforme en vrai Pont d’Avignon de la République Zimbabwéenne.

Robert MUGABE a donné sa Démission de la Présidence de la République du Zimbabwe, la Paix soit avec lui et le Pactole aussi.

 

F7 : La Paix soit avec lui…

On his way to the grave.

L’Ami « Bob » se voit lavé de tous les Péchés connus ou pas qu’il aurait commis, ou pu commettre, peu importe.

L’ami « Sonson » lui devait bien ce retour de l’ascenseur bourré de Diamants.

Un « Package » de Dix Millions de Dollars US lui est accordé pour sa « Compréhension », en plus d’une Pension de Retraite de 150000 US $.

Sans compter tous ses frais de voyage, ses soins à Singapour, les Charges de Fonctionnement de sa Résidence de 25 Chambres…

Arrêtons là l’énumération, la Coupe en déborde déjà et de trop.

Posons-nous plutôt ces questions.

F8 : Long life to the Crocodile !

 

Que peut-on espérer d’Emmerson MNANGAGWA pour les Zimbabweens comme pour les Peuples disons… plus développés.

-         Son Peuple l’a surnommé « le Crocodile ».

-         Son Ami-Président « Bob » sera pour le Zimbabwe un Piranha Légendaire, comme l’exemple à suivre, redoutons qu’il en soit ainsi.

 

-         Se prêtera-t-il aux Élections Promises, ce serait mal le connaître.

 

-         Se souciera-t-il des 90 % de Chômeurs de sa Population nourrie grâce à l’Aide Mondiale soucieuse du respect des règles en matière d’Immigration et d’Humanité, quitte à en connaître de Grands déboires.

 

Nous ne sommes pas Prophète, Cependant.

Une certaine tendance à la Corruption comme à l’Évasion Fiscale nous incline à penser que le Crocodile du Zimbabwe restera le Crocodile du ZIMBABWE et que les Pays qui prêchent certains Principes de Charité ne feront rien pour que cela change, à chacun de se demander pourquoi.

Que les Droits de l’Homme soient ce qu’ils sont…

Que change le Zimbabwe, ce n’est pas pour demain.

Éric EG Nogard

Chroniqueur.

 

***     ***     ***

Ne Peut être reproduit – même partiellement -  sans l’autorisation de l’Auteur.

 

***     ***     ***

Nota : Nous ne traitons que de Faits et de Noms rendus Publics.

 

***     ***     ***

Liens Suggérés :

 

==================================================================